Semi-marathon du circuit Carole – 20 mai 2017

Yan et Ugo, les infatigables (une saison déjà bien remplie pour ces deux-là !), étaient au départ du semi-marathon du célèbre circuit Carole, réputé pour les motos, il l’est également pour les rollers avec son devenu légendaire gratton… Qui s’y frotte… Vibre dans ses pieds !!! Passé ce côté désagréable (découverte lors de l’échauffement, car même prévenu, on ne croit que ce que l’on vibre), nos deux Sparanarcers étaient sur la ligne de départ avec les marathoniens. Un beau groupe qui part à cent à l’heure, dès le premier des dix tours à couvrir (pour le semi). Yan dans le groupe de tête, Ugo dans le groupe de chasse, chacun s’efforce de ne pas trop s’épuiser, de faire une bonne course.

Pour Ugo, ce qui était prévisible arriva, le tendon d’Achille très fragile n’a pas supporté les vibrations et a contraint notre minime à l’abandon un peu après la mi-course. Il aura toutefois fait une bien belle course, et acquiert encore de l’expérience sur ce genre d’épreuve, ce qui n’a rien d’inutile.

Pour Yan, la victoire s’envole peu avant la mi-course, avec le démarrage du futur vainqueur pour une échappée solitaire victorieuse. Vu le sol et le vent, chapeau Monsieur l’allemand ! C’est donc au sein d’un groupe de 7 coureurs (dont deux concernés par le marathon) que vont se jouer les places sur le podium, et l’ordre du classement vétéran. Les adversaires pour le semi-marathon sont trois coureurs de Valenciennes, qui ont une revanche à prendre par rapport à la Roller Race !!!

Une attaque à trois tours de l’arrivée réduit le groupe à 4 coureurs (2 Valenciennes), et une dernière attaque dans le dernier tour laisse seul Yan en tête à tête avec Thomas (de Valenciennes !!!) pour la bataille pour la seconde place de la course (cette dernière accélération a scellé le classement vétéran, Yan sera deuxième). Finalement, Yan n’aura pas le dernier mot, et se contentera de la 3è marche du podium de la course, ce qui est déjà très bien !

Au final, à part ces pieds qui vibrent (et le tout n’est pas de le dire !!!) l’expérience était très sympa, en retrouvant tous nos amis de la région parisienne, sur un beau circuit où la météo a finalement choisi d’être clémente, et où l’organisation a été au top, vraiment.

Une bonne course pour les Sparnaracers.

Championnat régional – Wittenheim – 14 mai 2017

L’année 2017 marque le début d’une nouvelle ère, celle des nouvelles ligues avec le changement des régions. Maintenant rattachés au Grand Est, nous avons quitté nos amis d’Ile de France pour nous rendre à Wittenheim (Haut-Rhin). Pour ce championnat route (qualificatif pour le France route et le France piste, car il n’y aura pas de championnat piste), Flora, Maïa, Ugo, Xavier et Yan ont fait le long déplacement (850 km aller-retour). Au programme, 100m, vitesse (200m pour nos poussines, et 1 000m pour nos hommes) et course de fond (2 000m pour nos poussines, 5 000m pour nos hommes) sur une piste goudronnée de 400m de longueur. Etonnamment, la catégorie la plus représentée était celle des vétérans, et c’est aussi la catégorie qui a offert un vrai spectacle, avec des courses engagées de bout en bout, et de la belle lutte. Maïa et Flora ont obtenu respectivement les 5è et 6è places du 100m chez les poussines (tournoi à confrontations directes), quand Ugo prenait la 4è place chez les minimes (individuel, face au chronomètre). Xavier obtient la 8è place et Yan la 6è chez les vétérans (confrontations directes).

Ensuite, on passe à la vitesse : finales directes (parfois avec 2 lignes au départ ou 8 coureurs de front). Chez les plus jeunes, les courses se déroulent sur un faux train où personne ne veut rouler, les meilleurs portant une attaque décisive à l’approche de l’arrivée. Pour nos poussines, pas de changement de places par rapport au 100m, 5è et 6è, tout comme pour Ugo (minimes) et Xavier et Yan chez les vétérans (Yan laisse bêtement filer la 5è place en se relevant avant la ligne d’arrivée).

Dernière course de la journée, le fond. Flora et Maïa s’accrochent bien au groupe, qui sera mené pendant 4 des 5 tours par la même patineuse (les meilleures restant bien à l’abri). Un peu de placement, et quand la course démarre dans le dernier tour, Maïa conserve la 4è place acquise  quand Flora, finalement lâchée, restera à cette 6è place qui lui aura collée à la peau toute la journée. Ugo chez les minimes finira sa journée sur une course mixte. Menée à très faible allure, la course a pris une tournure inattendue puisqu’un coureur, agacé, tente de briser la chaine d’équipe formée par un club. S’en suivra une accélération qui lui sera fatale, et favorable à Ugo, qui termine 4è (3è minime, avec un tendon d’Achille finalement douloureux). Pour clôturer la journée de nos Sparnaracers, la course des vétérans : départ à vive allure, Yan se place au cœur du petit peloton de tête. Nos amis rémois qui avaient pris les choses en main se touchent en courbe, et chutent, entrainant avec eux la majorité du peloton. Yan, cette fois-ci épargné, lève le pied immédiatement et les attend, seul. Une nouvelle course commence ensuite, à 4. Avec une vitesse toujours croissante, Yan se contente de la 4è place, avec une belle vitesse moyenne (34,5 km/h) quand Xavier a relevé le défi fixé par son coach : ne pas finir dernier, Xavier achève donc sa journée sur une 7è place, à la sueur de son front !

Roller Race – Croix-en Ternois – 8 mai 2017

C’est sous une météo difficile que neuf de nos Sparnaracers se sont présentés au départ du semi-marathon de la Roller race 2017. En effet, un ciel menaçant, un vent prononcé et une température de 8°C ont mis au défi Ugo, Valentin, Margaux, Mathieu, Caroline, Yan, Xavier, Fred et Dominique.

Tous nos coureurs étaient bien présents sur la ligne de départ, pour en découdre, enfin. Pour certains, c’était le baptême du feu sur ce format de course, quand pour d’autres, il y avait des couronnes ou podium passés à défendre.

Avec quelques minutes de retard, le départ est donné, et Valentin part pour un tour à fond, ce qui aura pour conséquence de ne pas laisser de peloton se former : à l’issue du premier tour, il ne reste plus que six coureurs en tête, les autres naviguant déjà en petits groupes éparpillés. Le groupe de tête est composé de 6 coureurs de Valenciennes, 2 Sparnaracers et un coureur de Lourdes. Yan attaque rapidement dans ce groupe, une première fois et voit revenir Valentin et un coureur de Valenciennes. La seconde attaque sera la bonne, et il part pour un cavalier seul qui tiendra jusqu’à l’arrivée. Derrière, il ne reste que des petits groupes, avec des Sparnaracers bien isolés à chaque fois.

Tous nos coureurs franchissent la ligne d’arrivée. Au niveau comptable, une très belle opération pour le club ADRollers, qui truste une grande partie des classements : victoire au général et en catégorie vétéran homme pour Yan, 3è place au général et victoire en catégorie cadet-junior homme pour Valentin, 8è place et victoire dans la catégorie benjamin-minime pour Ugo, 12è place et victoire chez les femmes + victoire en catégorie cadet-junior femme pour Margaux.

Une bonne performance d’équipe qui prouve cette année encore que la Roller race est une course qui plait et réussit aux Sparnaracers.

Petit bémol, difficile d’avoir le classement exact des coureurs, puisqu’un plantage du système de gestion des puces n’a pas permis à l’organisateur d’établir un classement général fiable.

La Roller Race reste toutefois une course ADRollers, et il faudra, l’année prochaine, défendre encore les bons résultats obtenus cette année.